Pourquoi vieillit-on ?

Une récente recherche révolutionnaire et controverse a permis de discuter la nature du vieillissement. Le sujet recueille une attention bien méritée de la communauté scientifique. En effet, elle permet d’avancer à pas de géant dans l’analyse des raisons pour laquelle l’Homme vieillit.

Il a été constaté de manière surprenante que le calendrier du processus de vieillissement est exécutable par « l’horloge biologique » de l’être humain telle que le passage de l’enfance à la puberté.

Auparavant, les scientifiques croyaient que les premiers stades du développement humain pourraient être prédits avec précision parce qu’ils sont génétiquement programmés. Alors que les transformations à l’âge mature telles que la ménopause parviennent d’une manière aléatoire suite à l’usure de l’organisme.

Cependant, les chercheurs ont constaté que « l’âge à la ménopause » aurait étonnamment de faibles variabilités s’il est déterminé par l’horloge biologique de la femme plutôt que par une évolution aléatoire des ovocytes.

Le Dr. Leonid Gavrilov, l’un des co-auteurs de la nouvelle recherche intitulée « Théorie Évolutive de Dépistage du vieillissement et de la longévité », approuve l’importance de la recherche scientifique sur la nature du vieillissement de l’être humain. Peu importe la raison, qu’il soit dû à la décadence de l’organisme et l’accumulation de dommages aléatoires ou à un processus génétiquement transmissible comme la maturité sexuelle.

La recherche de la nature de vieillissement peut impacter la longévité des individus en bonne santé. Si le vieillissement est un processus d’usure, comme dans les voitures et autres machines, l’accent doit être plutôt mise sur l’entretien, la correction et le confort. Toutefois, si le vieillissement est un phénomène purement génétique, alors l’accent devrait être mise sur l’identification du vieillissement de gènes.

A présent, il n’existe pas de traitements préventifs ou réversibles pour attaquer le vieillissement à un âge avancé. Néanmoins, le développement scientifique dans le domaine chirurgical ne cesse d’apporter des solutions réparatrices qui révisent les effets de la vieillesse.