L’allaitement et tous ses bienfaits

Il est très important d’allaiter son nouveau-né au moins les six premiers mois. Le lait maternel est très riche en nutriments nécessaires à la protection de l’organisme contre plusieurs pathologies. Il garantit aussi,  une meilleure communication entre le bébé et sa maman.

Le lait maternel, comme nous le savons tous,  est inimitable. Il s’adapte parfaitement aux besoins du bébé et contribue au développement de son système immunitaire et digestif. Il contient des  minéraux, des vitamines, et des acides gras  essentiels à la croissance du bébé ainsi qu’au développement de son cerveau. Les  enzymes et les  protéines qu’il renferme le rendent très  facile à digérer.

Le lait maternel est à la fois  frais et consistant. Son  goût varie selon l’alimentation de la maman ce qui permet au bébé de découvrir plusieurs saveurs. Il joue le rôle d’un vaccin protégeant le bébé contre plusieurs maladies comme l’otite, le rhume, les diarrhées, les méningites, les maladies chroniques, le diabète et la leucémie. De plus, il est économique et  surtout disponible à tout moment. Lorsque le bébé tête sa maman régulièrement, les canaux lactés s’assouplissent davantage ce qui  stimule la production du lait maternel.

Le lait maternel est bénéfique pour les mamans aussi

L’allaitement maternel prévient des risques du cancer de l’utérus, de l’ovaire et du cancer du sein. Il réduit aussi, le risque d’une ostéoporose. Allaiter même pour une période de quinze jours, permet de produire l’ocytocine qui est une hormone anti-stress. Les médecins recommandent l’allaiter le bébé dès la naissance même dans le cas d’un accouchement par césarienne.

Les aliments nécessaires durant la période de l’allaitement

Durant la période de l’allaitement, il est conseillé de miser sur une alimentation équilibrée et  bien variée. Les aliments à privilégier sont les fruits, les légumes, les produits laitiers, les céréales et les oméga3 qu’on trouve dans les viandes, les œufs, le lait. Il faut également boire beaucoup de liquides Les aliments riches en protéines végétales et animales sont aussi vivement conseillés.  Inutile d’essayer de perdre du poids. Les régimes amaigrissants sont fortement déconseillés durant l’allaitement, qui stimule de toute façon l’élimination du poids en excès, puisqu’il permet d’éliminer les amas graisseux cumulés pendant la grossesse : lorsque le bébé tête le sein, la maman brûle des calories.

Les aliments à ne pas consommer durant la période de l’allaitement

Il convient de ne pas fumer durant la période de l’allaitement. L’alcool fort est aussi strictement proscrit. La maman ne doit prendre aucun médicament sans demander l’avis d’un médecin. Il est aussi préférable d’éviter le café et le thé car ces deux produits sont riches en caféine. Si vous ne pouvez pas  les boycotter, contrôlez votre consommation et ne prenez pas plus de trois tasses par jour. Les aliments à base de soja sont aussi proscrits durant cette période. Rappelez-vous bien que  tout ce que vous consommez passe dans le lait maternel.

 

Laisser un commentaire