Cancer du sein et chirurgie esthétique

Le cancer du sein est finement lié à la chirurgie esthétique surtout quand cela concerne le cancer du sein. La plupart des patientes attentes de cancer de sein se voient obliger de passer par l’ablation partielle ou totale d’une ou des deux seins. Ce qui fait que les chirurgiens plasticiens sont constamment en sollicités à pratiquer différentes méthodes de la reconstruction des seins. Ils suivent donc plusieurs stages et formations pour être toujours à la pointe de l’avancement concernant le traitement de cette maladie.

cancer du sein chirurgie esthétique

Actuellement, dans les hôpitaux spécialisés dans la cancérologie, les chirurgien plasticiens font partie de l’équipe médicale. Les réparations chirurgicales sont tellement sollicitées par les patientes qui ont subi une ablation de sein.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs méthodes de reconstruction mammaire. C’est au médecin praticien de prendre la bonne décision selon le cas de la patiente. On pourra donc citer les méthodes suivantes:

  • Ablation simple de la tumeur: Le chirurgien esthétique a les compétences requises pour pratiquer une ablation de la partie atteinte de cancer tout en prenant soin de ne pas laisser de traces importantes.
  • Procurer des soins oncoplastiques aux patientes: Le chirurgien esthétique retire la tumeur mais se voit obliger de faire un remodelage du sein pour réparer une déformation mammaire. Il s’agit d’une oncoplastie, cette technique vise à limiter les dommages causés par l’ablation.
  • Une mastectomie suivie de reconstruction: Le chirurgien esthétique pourra au même temps pratiquer deux interventions: une mastectomie et une reconstruction mammaire. Cette double intervention est pratiquée quand l’ablation de la tumeur n’est pas suivie d’une radiothérapie.

Les risques concernant la reconstruction mammaire suite à un cancer du sein sont minimes. Il faut juste choisir le bon chirurgien qui maitrise cette spécialité. Toutes les déformations pourront donc être corriger quelque soit leur gravité.

Redonner forme et volume à la poitrine est le but premier de la reconstruction mammaire. Ensuite, la patiente pourra aussi envisager une deuxième intervention pour poser une plaque aréolo-mamelonnaire pour plus de perfectionnement.

Laisser un commentaire